Syndrome de l'imposteur - ou comment on parvient à s'autosaboter

Dernière mise à jour : 23 mai

Je viens de sortir d'un lunch très sympathique au cours duquel nous avons abordé le sujet du syndrome de l'imposteur. Comment est-il venu sur la table... tout simplement parce que je venais de raconter en bref parties de ma carrière et terminais en mentionnant mon manque de légitimité à me mettre en avant pour développer la partie commerciale de mon activité. Mon interlocutrice me dit: "syndrome de l'imposteur, je connais!". Bref, je la regarde, elle me regarde. Nous sommes toutes deux à la même enseigne.


Encore une! Mais pourquoi cette charmante jeune femme ressent-elle ce manque de confiance en elle? Alors que moi, lorsqu'elle me décrit sa vie, ses rebondissements, je vois son aisance à en parler, sa fierté émaner d'elle sur certains sujets, et ma première intuition c'est: elle m'épate. Pas du tout l'impression d'avoir 'un imposteur' devant moi.


Nous sommes beaucoup à avoir vécu ce mal-être. Il arrive à tout le monde des situations où nous ne sommes effectivement pas compétents (on a survendu ou on s'est retrouvé emmanché dans un processus) ou tout simplement prêts (fallait bosser dessus mais on a préféré une partie de FIFA avec le fiston la veille).


Quand ce sentiment d'imposture se prolonge, revient à la charge régulièrement et que pourtant nous 'dél