top of page

Une promotion? Un changement de poste? Félicitations! Redémarrez de zéro.



Ok, pas tout à fait. Vous avez une formation, de l'expérience, du savoir-faire et une personnalité. C'est déjà bien. Mais savez-vous que ce qui vous a amené.e à cette promotion peut vous faire perdre en efficacité et en impact?


Le succès d'un changement de poste, qu'il soit interne ou externe, transversal ou résultat d'une promotion vers un poste à plus de responsabilités, dépend notamment de la manière dont vous l'abordez. 'Recommencer de zéro' est une stratégie qui marche. ‘Désapprendre’ pour mieux ‘apprendre’ .


Cela semble évident lorsque l’on change de société, de secteur, de pays… pas toujours lorsque vous changez au sein de la même organisation.


Or, votre position sur l’échiquier a changé, la dynamique autour et certaines règles du jeu aussi.



Au cours de mes années en ressources humaines, je me suis rendue compte que l’accompagnement des transferts et promotions internes est souvent insuffisant. Tout le monde est focalisé sur le job à faire, et en oublie la personne qui va devoir s’ajuster à ce nouveau poste. En tant que HR ou Coach, on se retrouve souvent à devoir intervenir sur certains des dysfonctionnements qui en résultent.


J’avais envie de partager ici quelques clefs de succès qui peuvent faire une vraie différence dans la prise de poste. Rappelez-vous, une prise de poste est un moment charnière dans votre carrière qui mérite votre attention. Aborder le nouveau poste comme si vous deviez tout réapprendre ne vous fera pas reculer, au contraire!


Voici une petite check-list pour s'assurer une prise de poste gagnante:


Vos stakeholders ont-ils changé?

Quels sont leurs besoins, leurs objectifs, la dynamique de leurs interactions, leur mode préféré de communication ? Ne présumez pas des réponses, faites votre propre enquête en vous adressant directement à eux.


Quel impact est-il attendu de ce (nouveau) rôle?

Décideur, expert, leader, coordinateur, contributeur ? Comment le rôle est-il envisagé par vos supérieurs, vos pairs, vos clients, vos fournisseurs ? Mieux comprendre cet aspect vous aidera à identifier les attentes et ajuster votre posture.


Avez-vous bien conscience de votre (nouvel) apport au sein de votre équipe?

Vous faites partie d’une équipe – peut-être inchangée. Qu’est-ce que ce rôle peut et va apporter à la dynamique d’équipe ? Quelles sont les (nouvelles) attentes de vos pairs et de leurs équipes respectives? Qui sont vos alliés ?


Vous gérez une équipe ? Prenez le temps de la (re)connaître.
Instill belonging feeling

La pression est souvent forte lors d’une prise de fonction pour que l’équipe ou le département délivre. Evitez le ‘couper/coller’, les changements immédiats ou de continuer comme si rien n'avait changé. Allouez du temps d'équipe et individuel, et faites-en une priorité. Rencontrez, écoutez, observez et de validez vos observations avant de vous lancer tête baissée dans de quelconque changements importants. Prendre le pouls des équipes et de quelques personnes clefs leur rapportant le cas échéant est essentiel pour vous permettre de jauger de leur engagement, challenges et attentes.

Votre succès dépendra du succès de l’équipe.


Ne sous-estimez pas le changement culturel.

Il existe à toutes les échelles et a toute son importance. Prenez le temps de décoder les habitudes, le mode de communication, le langage utilisé et les codes, les do/don’t et appliquez-vous à en intégrer les essentiels. Il ne s’agit pas d ’’entrer dans le moule’ mais bien d’élever sa capacité à influencer et impacter dans ce nouveau contexte.


ex: vous passez d'une position d'expert à une position commerciale? Vos clients ne comprennent pas le jargon interne. Oubliez les abréviations, erradiquez les mots à connotation complexe, apprenez à utiliser des mots positifs, des formules inspirant la 'solution', à adapter votre communication selon la perspective et la culture de vos clients.


Prenez le lead sur votre propre parcours d’intégration.

Un parcours d’intégration ou onboarding n’est pas toujours prévu, notamment en cas de changement au sein de la même organisation. Erreur ! L’onboarding vous permet de remettre les horloges à l’heure, connecter à l’essentiel et vous mettre le pied à l’étrier.

Pas d’onboarding prévu? Qu’à cela ne tienne, créez-le et validez-le avec votre nouveau boss. Il est surprenant de constater le nombre d’informations et contacts utiles que l’on oublie dans le rush.


Intégrez des objectifs précis et rythmés dans votre parcours d’intégration.

Être mis.e en contact ou formé.e sur des outils, c’est bien, mais pas suffisant.

Faites de votre intégration un levier de croissance pour votre succès.

Que souhaitez-vous pouvoir accomplir d’ici à 15 jours, 1 mois, 2 mois, 3 mois ? Partez de ces objectifs et revisitez votre programme d’onboarding pour vous assurer qu’il vous permettra de les rencontrer.


exemple d'objectifs personnels pour un manager de fonction

Il existe pléthore de littérature pour aider à une prise de poste selon que l'on soit contributeur individuel, manager ou manager d'organisations. Inspirez-vous des bonnes pratiques et restez simple. Un plan en quelques bullet points bien réfléchis est toujours mieux qu'avancer à l'aveugle.


Et vous, êtes-vous fin prêt.e pour ce beau challenge ?

Je vous invite à faire le point sur vos aspirations, vos compétences, vos forces et sur les nouvelles compétences à intégrer pour votre succès dans ce nouveau rôle - et ce, dès votre nomination.

Êtes-vous conscient de la marche que vous allez devoir franchir ? Comment allez-vous aborder la transition ? Si ce rôle requiert de travailler hors de votre zone de confort habituelle, l’énergie et l’intensité du changement peuvent vous déstabiliser ou vous épuiser. Il est bon d’en prendre conscience rapidement et de focaliser sur les priorités en matière de développement personnel.

Vous éparpiller sans boussole risque de nuire à votre efficacité. Faites-vous aider au besoin pour prendre du recul et déterminer votre plan d’action.



------------------


Démarrer un nouveau poste est une superbe opportunité que l’on anticipe en général avec excitation. L’attrait du neuf, l’envie de marquer le coup, l’opportunité de rencontrer de belles personnes, la possibilité d’apprendre et de transmettre, génèrent tant d’émotions positives et d’énergie. Préservez cette belle énergie et gardez à l’œil ces quelques conseils : ils vous permettront de gagner du temps, et focaliser votre énergie pour faire ce que vous faites le mieux : votre taf.


Comments


bottom of page